Leroy Merlin : la vidéo pour apprendre à poser du parquet flottant

estimation pose de parquet flottant

Leroy Merlin - qui est une très bonne source d'information pour savoir comment poser du parquet flottant - nous livre, en plus de sa fiche d'installation, une vidéo d'explication détaillée. Voici un tutoriel pas à pas pour du poser un parquet à clipser. Depuis la préparation du sol jusqu'aux finitions du parquet flottant : voici la présentation de Leroy Merlin.

Toujours très complète, la vidéo de Leroy Merlin pour la pose de parquet flottant commence avec la liste du matériel dont vous aurez besoin. C’est une étape importante du projet – se munir des bons outils facilitera le travail de mise en place, et tout ce qui est préparé en amont permettra d’éviter des interruptions pendant la fixation du parquet flottant. Ainsi :

Le matériel recommandé :

  • Le parquet flottant – dans cette vidéo, il s’agit de parquet flottant à clipser
  • Une sous couche résiliente (capable de reprendre sa forme d’origine après compression – voir nos sources)
  • Un ruban adhésif
  • Munissez vous également des outils de mesure et de marquage
  • Des cales de dilatation qui seront à placer entre les murs et le parquet flottant stratifié
  • d’un tire-lame qui aide à emboîter les lattes – notamment lorsqu’elles sont proche du mur extrême
  • une cale de frappe ou cale martyr pour répartir l’impact des coups donnés pour emboîter les lames
  • un marteau
  • des outils pour découper le bois (scie égoine et scie sauteuse)
  • des outils pour fixer : perceuse, pistolet extrudeur
  • et enfin des genouillères

 

Équipés de tout ce matériel - vous êtes prêts à poser !

La phase de préparation

Définir le sens de pose du parquet flottant

C'est une question très judicieuse : dans quel sens poser les lames d'un parquet. Vous aurez deux guides pour choisir le sens :
  • la forme de la pièce - si elle est rectangulaire, en général les lames sont placées dans le sens le plus long de la pièce.
  • les arrivées de lumières : si vous avez une fenêtre, on préconise souvent de mettre les lames dans le sens de la lumière qui arrive.
C'est surtout un choix esthétique : quel sera le rendu final dans la pièce. Le sens a également un impact pratique - selon les largeurs et longueurs de la pièce vous pourrez avoir plus ou moins de découpes à faire - et les lames seront plus ou moins pleines. (Pour en savoir plus - découvrez nos conseils pour le sens de pose des lames)

Préparer la surface

  • Retirez les anciennes plinthes s'il y en a
  • Selon la nature de l'ancien revêtement - vous pouvez le laisser (s'il est propre et bien plan) et poser du parquet sur du carrelage ou autre sol sain, en revanche s'il présente des défauts, il vous faudra le retirer et le cas échéant - faire un ré-agréage pour assurer la pose du parquet flottant
  • IMPORTANT : les paquets de parquets flottants stratifiés sont conservés chez vous au moins 24h avant la pose. Ne pas le faire vous expose à installer un sol qui n'a pas encore pris l'hygrométrie ambiante - et qu'il se dilate après la pose - avec les mauvaises surprises associées.
  • Ajustez vos pieds de porte aux nouvelles hauteurs - notamment si vous avez laissé l'ancien revêtement de sol - vous aurez à retailler les chambranles.

Les étapes de pose

Sous couche résiliente

La première étape consiste à placer la sous couche résiliente. Note : certains parquets intègrent directement cette sous couche dans la lame de parquet - auquel cas il ne sera pas nécessaire d'en placer une additionnelle. La sous couche est déroulée perpendiculairement au sens des lames, et chaque tranche de sous couche est jointe avec de l'adhésif large. Attention : dans le cas de certains sols chauffants basse température, ou de réversible chauffage / climatisation, ou pour un sol de rez de chaussée sans vide sanitaire - vous aurez à utiliser un film polyane avant de poser la sous couche résiliante classique. (Consultez la rubrique comment poser du parquet flottant)

Commencer la pose

La pose se débute avec un premier mur, le long duquel on vient poser les premières lames, sans les fixer - afin de vérifier si la dernière lame du premier rang mesure au moins 40cm à la fin.
  • Si ce n'est pas le cas, la première lame est découpée afin d'obtenir ces 40 cm en bout de rangée.
  • Si c'est le cas (la dernière lame de la rangée fera au moins 40cm) alors il faut juste couper la languette de la première lame (car celle ci n'est pas utile, au contraire, elle gênerait la pose le long du mur).
Ces mesures sont importantes, car elles vont définir tout l'assemblage du parquet. Si la première rangée se termine par une lame trop courte, vous aurez ce problème sur les autres rangées. Ensuite :
  1. Les cales de dilatation viennent s'interposer entre le mur et les lames, et c'est le moment d'emboîter les lames les unes avec les autres dans la longueur. Au début, orientée à 30°, la lame s'encastre facilement avec la précédente au moment de la ramener au sol.
  2. La dernière lame de la première rangée doit être découpée : pour ce faire, on la place de manière juxtaposée, à la précédente, avec la languette vers le mur. L'équerre vous permet de repérer et tracer la ligne de coupe. Une fois coupée, vous pouvez la placer pour finir la première rangée de votre parquet flottant.
  3. Pour commencer la rangée suivante, on commence par le morceau de chute de la rangée précédente. Cela permet de décaler les lames d'une rangée à l'autre (point esthétiquement très important).
  4. La seconde lame de la seconde rangée est tout d'abord emboitée avec la rangée d'avant (selon le même angle) puis encastrée dans la lame précédente à l'aide de la cale martyr.
  5. La toute dernière lame de cette rangée ne vous permet pas d'utiliser la cale de frappe - par manque d'espace - il vous faudra donc employer ici le tire lame.

Les découpes pour les obstacles

Si vous avez des tuyaux ou autres obstacles qui vont interférer avec votre parquet - réalisez des découpes sans oublier l'effet dilatation. Prévoyez donc une marge au moment de prendre les mesures des obstacles pour découper le bois.

La dernière rangée

La dernière rangée du parquet flottant implique une découpe dans la longueur des lames. Pour ce faire :
  • Une première lame est placée sur la dernière rangée - s'arrêtant exactement sur la rangée précédente.
  • On pose dessus une autre lame qui vient en butée contre les cales de dilatation.
  • Cette manipulation nous permet de tracer une ligne de découpe sur la première lame - et qui vous donnera la largeur à découper.

Les finitions

Les cales de dilatations sont retirées au moins 1 heure après la pose du parquet flottant. A ce moment, il est aussi nécessaire de découper - au cutter - l'excédent de sous couche résiliente ou le film polyane.

Les plinthes

Les plinthes de parquet sont collées avec du mastic colle au dessus du parquet. Il est conseillé de laisser un petit espace en hauteur - pour laisser le jeu de la dilatation.

Seuils

Enfin, placez des seuils pour relier un sol à l'autre - et sous les portes pour une finition parfaite de votre parquet flottant. Voilà donc une vidéo de Leroy Merlin particulièrement complète - abordant les différentes configurations. A vous de jouer !

Sources extérieures

Leroy Merlin a édité une très bonne synthèse de cette vidéo, consultable sur son site. Pour connaître la définition d'une sous couche résiliente : le site anah.fr

Poursuivez avec :

Infos et classement

Retrouvez Jameliore.fr sur :

Jameliore sur Youtube Jameliore sur Twitter